Tokyo

Ce 30 septembre, étant donné le temps nuageux, nous confirmons notre décision de partir à Tokyo sur la journée en partant en train de la gare d’Otsuki en 1h. A ce moment-là, nous ne savions pas que ça allait être un sacré challenge !

En arrivant à la gare de Shinjuku, nous partons à pieds dans la rue « Takeshita Dori » en 30 minutes. Il s’agit de la fameuse rue très touristique avec pleins de magasins et des articles un peu loufoques et soit disant des ados déguisés. Nous en verrons seulement 3 ou 4.

Ensuite, nous nous rendons dans un bar à Shiba Inu. Nous passons 30 minutes avec des shiba inu à les câliner. Je suis aux anges (il faut savoir que j’adore cette race de chien depuis que j’ai vu le film « Hachi ko »)

Après avoir reçu un maximum de câlins de ces chiens, nous allons dans le quartier Akihabara. Nous restons un moment dans un immense mall à regarder les montres (une des passions d’Hugo). Il est ensuite 16h00 et nous décidons de repartir à Shinjuku car le typhon arrive et nous voulons reprendre un train avant la tempête.

En bien, c’est mal barrer. Premièrement, on nous annonce que les trains sont arrêtés et qu’il faut prendre un bus. Ok pas de soucis, nous allons aux tickets de bus (il faut savoir que cette gare est IMMENSE, et que pour aller d’un endroit à l’autre quand c’est votre 1ère fois dans la gare, ce n’est pas facile). Bref, nous trouvons le comptoir et là, on nous annonce qu’il n’existe pas de bus pour Otsuki. Bon ben on n’a pas le choix, on va devoir passer la nuit ici. Il commence à beaucoup pleuvoir et venter. Nous trouvons un hôtel vite fait sur booking à 1.4 km de la gare (car nous avons prévu de reprendre le 1er train le lendemain à 7h, nous avons d’ailleurs acheté les billets car nous avons peur du surbooking). En arrivant à l’hôtel, la galère continue. Il n’y a pas de réception, cela ressemble à un immeuble en travaux et pour se rajouter à cette galère, nos téléphones et tablette avec internet n’ont plus de batterie. Hugo part acheter un chargeur vite fait au family mart pendant que j’arrête un passant pour lui emprunter son téléphone et appeler le gérant de l’hôtel. Ce dernier me dit que booking s’est trompé, que l’hôtel n’est pas encore ouvert, mais qu’il arrive pour nous donner une chambre quand même. Au bout de 10 minutes, il n’est toujours pas là, rebolote, j’emprunte de nouveau le téléphone d’un passant et il me dit qu’il arrive dans 15 minutes. En insistant un peu, il accepte de nous donner notre numéro de chambre et le code pour rentrer. Au moins, on peut se mettre à l’abri au chaud car le typhon est désormais bien là. La chambre est très joli. Ouf le gérant arrive tout embêté et accepte de nous laisser la chambre pour 1 nuit, nous voilà rassurés.

Nous finissons la soirée dans le quartier de Kabukicho. L’ambiance est sympa, il y a des néons partout et on mange d’excellents sushis.

Vous avez repéré Godzilla?

Ce 3 Octobre, nous rendons la voiture à Machida à 10h puis prenons un train pour Tokyo. Nous déposons nos affaires a l’hôtel et partons dans la fameuse rue des accessoires de cuisine « Kappabashi street ». Nous y restons 3 heures à se promener dans les magasins et nous trouvons un superbe couteau japonais.

Ensuite nous allons visiter le Senso Ji en passant par la rue animée « Nakamise Dori ». Ce temple bouddhiste dédiée à la déesse Bbodhisattva Kannon est le plus ancien de la capitale.

Le soir, nous restons dans le quartier de Shibuya. Nous adorons l’ambiance et les néons qui éclairent partout et qui nous rappellent un peu Times Square à New York. Ce quartier branché et connu et l’un des plus visité de Tokyo.

Nous allons aussi voir les fameuses salles de jeux vidéos. Elles sont vraiment impressionnantes, et remplis par des jeunes ou moins jeunes, toutes classes confondues. Le bruit à l’intérieur est intenable, je ne sais pas comment font les japonais.

Etant dans le quartier Shibuya, je ne peux pas passer à côté de la statue de Hachi. Une petite photo souvenir s’impose. Pour finir cette journée, nous nous posons un instant le temps d’observer les gens passer sur le passage piétions le plus gros au monde.

Ce matin, nous allons voir le fameux marché aux poissons de Tsukiji. Même s’il est noté sur internet qu’il est fermé aux touristes depuis le 29 septembre, nous souhaitons quand même vérifier par nous même. En effet, nous nous faisons refoulés par un policier à l’une des entrées. Mais il suffit d’aller vers une entrée moins visible et hop on s’est faufilés. Dommage, car le marché était quasiment terminé quand nous arrivons mais nous avons quand même pu voir un peu à quoi cela ressemblait et surtout l’immensité de celui-ci.

Après un bol de ramen (le meilleur du séjour selon moi), la pluie s’invite. Cela ne nous arrête pas et nous partons à pieds découvrir un super jardin Kiyosumi Garden. Il n’y a personne, et il vaut vraiment le coup.

Après cette petite halte nature, nous nous baladons dans le quartier Ryogoku. Ce dernier est réputé pour accueillir les tournois de sumo et de boxe. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous avons décidés de nous y rendre. Dommage pour nous, nous n’aurons pas l’occasion de rencontrer de sumos. Ensuite, nous faisons un petit passage par le temple Ueno et le marché Ameya Yokocho.

Puis nous partons à Shinagawa afin de changer de costumes et se prendre pour des héros pendant 3h30. Et oui, nous faisons du kart dans les rues de Tokyo au milieu de la circulation. C’est du bonheur avec l’adrénaline au sommet. Nous faisons un arrêt à Odaiba pour voir la statue de la liberté et le super pont de Tokyo, cela restera un de nos meilleurs souvenirs du voyage.

A la fin de cette excellente activité, nous allons voir la Tour de Tokyo. Cette dernière ressemble étrangement à un momument bien connu : notre chère tour Eiffel. Un peu plus grande, elle mesure 332,6 mètres contre 324 pour la française.

Dernier jour de vacances, ce 5 octobre, nous passons la matinée à faire un peu de shopping. Puis nous allons voir le Yoyogi. C’est dommage qu’il pleuve car ça lui enlève du charme et nous n’en profitons pas autant qu’on le voudrait.

Ensuite, nous visitons le sanctuaire shintoïste, Meiji Jingu shrine. Plutôt déçus, nous nous attendions à quelques chose de plus complet. Bon il faut dire que le temps n’est pas avec nous; et peut être que la pluie à ajouter le fait que nous n’avons pas vraiment apprécié l’endroit.

L’après-midi, nous allons nous promener dans le quartier Yanaka Ginza. Nous découvrons pleins de petits temples et cimetières. Le quartier a beaucoup de charme et est très tranquille, ce qui change du Tokyo animé et nous aimons beaucoup.

Ensuite retour à l’hôtel pour récupérer les valises et nous partons retrouver un ami pour diner avant de partir pour l’aeroport.

Et voilà, c’est le départ, au revoir la voiture, au revoir le Japon, et à bientôt j’en suis sûre, car on a adoré le pays du soleil levant.