Le Mont Fuji

Pour comprendre comment nous en sommes arrivés là, vous pouvez lire “notre expédition d’une journée à Tokyo”.

Nous commençons ce mois d’octobre avec un réveil très matinal. En effet, nous souhaitons être à la gare à 6h15 afin d’avoir notre train de 7h00. Et là…le cauchemar continue, on nous dit qu’il n’y a pas de train car les rails sont endommagées, ah sacrée typhon. On part se faire rembourser les billets et nous allons voir les bus.

La seule solution pour nous, est de se rendre à Kawaguchiko en 2h de bus et reprendre un train pour 1h (car le problème sur les rails se situe entre Tokyo et Otsuki). Bon à 12h00, nous retrouvons enfin notre voiture sous un grand ciel bleu.

Ca y est, nous retrouvons enfin notre voiture. A peine arrivés, nous partons de suite vers le mont Fuji. Nous faisons un premier arrêt à la pagode Chureito. Réputée pour avoir une vue en hauteur sur le mont Fuji. Nous ne regrettons pas, c’est très joli.

Après une soupe de nouilles locales (c’est marrant on ne s’en lasse pas), nous allons vers le lac Saiko. Comme d’habitude, nous réalisons plusieurs arrêts magnifiques sur la route. En arrivant au lac, nous sommes déçus car il n’y a pas de vue sur le mont.

Donc on continue jusqu’au lac Motosu qui restera la plus jolie vue selon moi. Une eau turquoise au 1er plan, les montagnes en arrière-plan, on se croirait sur des iles paradisiaques.

Nous finissons la journée au lac Yamanaka où nous contemplons le couché de soleil.

Ensuite, nous faisons un super onsen avec bains extérieurs et vue sur le Fuji. Puis un diner aux sushi et un dodo bien mérité proche du lac Kawaguchiko.

Réveil avec vue sur le Fuji, on commence bien la journée. Nous prenons la route pour Hakone où nous nous arrêtons dans un champ de roseaux entourés de forêts. Nous faisons voler un coup le drone.

Puis nous allons voir les fumerolles d’Owakudani. Nous prenons le téléphérique avec une jolie vue sur le lac, dommage que les vitres ne soient pas propres pour faire de belles photos. Les fumerolles sont sympas à voir, mais quand on a vu l’Islande, ça parait ridicule.

Nous redescendons puis reprenons la voiture pour voir le château d’Okayama. Il est plutôt joli d’extérieur, nous ne souhaitons pas visiter l’intérieur.

En fin d’après-midi, on reprend la route pour se rapprocher de notre point de chute de demain « Machida ». On s’arrête manger des fruits de mer pas terrible dans un resto près de la mer puis dormir à 1h de route de Machida.

Prochaine étape : fin du voyage à Tokyo