Kauai

Nous arrivons à Kauai le 5 mai, à 14h, récupérons notre voiture et partons directement faire les courses au Wal-Mart. Je suis choquée, il n’y a quasiment pas de fruits et légumes, mais que mangent-ils ? Le coffre rempli, nous partons en direction de Polihale State Park. Mauvaise nouvelle, la route est coupée 7 km avant car le parc le fermé à cause des inondations qui ont touchées la côte nord il y a quelques semaines. Ça craint pour nous, on regarde sur maps.me et on recherche un camping pas loin. On atterrit sur un terrain habité par les SDF, du coup on décide de chercher un autre camping, et à 10km, nous trouvons Salt Pond Park. C’est pas mal du tout, on paye l’emplacement sur la plage pour 3 nuits et on verra après.

Petit repos dans le hamac puis dodo où notre première nuit est rythmée par le bruit des vagues, on s’endort comme des bébés.

Le parc Koke

Ce matin, nous partons dans le parc Koke pour une randonnée de 5h. Le chemin est très glissant, et il faut un peu escalader, mais on aime ça. Au bout d’1h de marche, la vue est totalement bouchée par les nuages, nous décidons de faire demi-tour. C’était une bonne idée car la vue sur lac côte Napali se dégage et s’offre à nous, c’est splendide.

En voyant le ciel se dégager, nous décidons de tenter une autre randonnée. Mais nous faisons également demi-tour au bout de quelques minutes car la vue se rebouche et la brume envahit le paysage.

Nous reprenons la voiture et nous arrêtons aux différents points de vue qui sont tous exceptionnels.

Nous avions noté qu’il était possible d’observer des phoques sur la plage de Poipu si nous avions de la chance. Donc nous décidons d’y faire un petit stop. Et nous sommes chanceux car nous pouvons voir notre premier phoque étalé sur la plage. Nous en profitons aussi pour faire un peu de snorkeling afin d’admirer la faune sous-marine.

Nous rentrons ensuite au camping où nous profitons d’un joli coucher de soleil.

Les chutes de Waipo'o

Une nouvelle journée commence et nous partons voir les chutes de Waipo’o. Nous décidons de faire le « canyon trail », le trek est réussi et la vue est au top. Nous commençons dans la forêt puis arrivons sur le canyon à coupé le souffle. Au bout de la randonnée, nous découvrons une superbe chute d’eau et une autre un peu plus petite.

Au retour, nous faisons quelques arrêts à différents points de vue. Nous nous demandons à qui peut bien appartenir cette boite aux lettres au milieu de nulle part.

Étant donné que le nord de l’ile dont la Napali coast est fermé suite aux inondations, nous devons aviser et partons réserver les sorties. Nous optons pour un tour en hélicoptère (200$/pers) et une croisière snorkeling (150$/pers). Alors c’est vrai que les prix sont élevés, mais ici tout est cher. Nous étions au courant avant de venir, et nous faisons énormément d’économie sur le logement puisque le camping ne nous coûte environ 3$ par nuit.

Ensuite nous retournons sur la plage de Poipu afin de voir si le phoque est toujours là. Quelle chance, nous voyons un phoque et une tortue.

Spouting Horn

Déjà quelques jours de passés. Nous sommes le 8 mai, et partons en direction du site de Spouting Horn. Quelle déception, il s’agit d’un petit geyser, moi qui m’attendais à un geyser comme on avait vu en Islande, j’ai été très déçue. Nous ne restons que quelques minutes sur place et revenons à la voiture où nous remarquons de nombreux coqs, l’emblème de Hawaï.

Les chutes Opaekaa

Ensuite nous reprenons la voiture pour les chutes Opaekaa. Hautes de 46, les cascades sont jolies mais c’est dommage car nous ne pouvons les voir que de loin. En effet, il n’y a pas de chemin aménagé afin de pouvoir les observer de plus près.

Le Nounou trail

Ayant envie de se dégourdir les jambes, nous choisissons de faire une petite randonnée de 1h30 sur le nounou trail. Le sentier est censé nous amener au sommet afin de voir « Géant endormi ». Bon on a cherché longtemps, il devait être bien au fond de son lit, car on ne l’a pas vu, même avec beaucoup d’imagination. Par contre la balade et la vue sont très sympas. Elle commence dans la forêt pour finir en hauteur avec une vue à 360° sans demander trop d’efforts.

La plage de Hanalei

Nous continuons la route jusqu’à la plage de Hanalei où Hugo se baigne malgré les énormes vagues. Dommage que le temps soit nuageux car la plage est vraiment joli. En forme de croissant de lune avec les montagnes en arrière plan.

La route est fermée au-delà de la plage à cause des inondations et seuls les locaux sont autorisés à passer. Nous repartons donc au camping poser notre tente face à la mer.

Le phare Kilauea

Nous entamons cette nouvelle journée en allant voir le phare Kilauea. On ne le verra que de loin car il faut payer 5$/pers pour s’en approcher, ça fait cher pour voir un phare !

Okolehao

Après quelques photos, nous partons en randonnée jusqu’au Okolehao. Il s’agit d’une petite randonnée, sans trop de difficultés mise à part le fait que le sentier soit très boueux. Sur le chemin, nous voyons de jolies orchidées sauvages et le point de vue est joli.

Tour en hélicoptère

L’après-midi, voici le moment tant attendu. Nous montons dans l’hélicoptère pour 45 minutes dans les airs, un pur bonheur. Nous volons au-dessus des cratères, du canyon, de la côte Napali, on en prend plein les yeux. C’est impressionnant de voir cette nature à l’état sauvage et c’est vraiment super de pouvoir tout voir vu du ciel.

Nous volons au dessus de l’endroit où à été tourné Jurassic Park. Vous reconnaissez cette fameuse chute d’eau? Bon on n’a pas vu les dinosaures, mais c’était plus que génial. Le pilote nous emmène au coeur d’un cratère, c’est un peu flippant mais nous adorons.

Et pour finir cette journée en beauté, nous faisons une excellente salade de la mer avec crevettes et calamars que nous dégustons sur le hamac face à la mer devant le coucher de soleil et se remémorant cette escapade en hélicopère.

Balade en catamaran

Le réveil est matinal car nous devons être à 8h au port pour notre journée sur le catamaran. Nous embarquons sur le bateau et au bout de 30 minutes, nous faisons un arrêt snorkeling. Nous voyons quelques poissons tropicaux mais c’est tout, c’est un peu décevant. Nous remontons sur le bateau pour continuer la balade et nous nous prenons pour Rose et Jack dans “Titanic” le temps d’un instant.

Et là, c’est le drame. Une personne âgée fait un infarctus, le bateau doit faire demi-tour et rentrer au port. On est dégoutés car 2 options s’offrent à nous : soit nous restons sur le bateau, mais sans voir la côte Napali car il est trop tard pour que le bateau y aille, soit on tente de replanifier la sortie, sauf que nous quittons l’ile le lendemain matin et que la balade du soir est complète…

On accepte le remboursement de 50% en poussant un coup de gueule et demandons à parler au manager. Il est hors de question que nous payons 75$/pers pour 30 minutes de snorkeling. Comme par hasard, le manager n’est pas là, bref on leur dit qu’on repassera dans l’après-midi afin d’être rembourser après qu’ils aient pu parler avec leur boss. Nous reprenons la voiture, énervés, en espérant rencontrer un pécheur qui accepte de nous emmener voir cette fameuse côte. On rencontre un bateau de pêche aux gros, mais ils ne vont pas dans la bonne direction. L’autre option disponible est une balade en zodiac mais pour 200$/pers, nous refusons et décidons de retourner voir l’agence. Et là, miracle, 2 places se sont libérées pour le soir. On embarque à 15h, et c’est magique. La côte Napali est au-delà de nos espérances et le capitaine du bateau est top.

Pour clôturer cette journée en dent de scie, sur le chemin du retour, nous avons la chance d’apercevoir 2 baleines, alors que la saison est censée se terminer en avril, c’est l’apothéose. Nous observons le coucher de soleil avant de rentrer au port.

Dernier réveil à Kauai, nous nous levons à 6h pour ranger la tente, les affaires et partir à l’aéroport. Nous avons l’avion pour Big Island à 9h50.