Big Island

Nous quittons l’île de Kauai pour l’île de Big Island avec l’avion de 9h50. A l’arrivée, l’agence de location nous donne une voiture 2 roues motrices alors que nous avions réservés un 4×4. Nous partons acheter une carte sim dans un centre commercial pas loin de l’aéroport pour tenter de contacter la France afin de se plaindre, mais personne répond. Bref on retourne à l’agence et échangeons notre voiture contre un 4×4 avec un supplément en espérant que auto escape nous rembourse car l’erreur est de leur faute. Nous partons donc avec notre nouvelle voiture en direction du camping de Lapahoehoe. Nous montons la tente et en profitons pour faire une petite sieste sur le hamac en admirant les puissantes vagues se projeter contre les rochers.

Le canyon Waipio

Après une journée de repos, nous partons voir le canyon Waipio. Depuis le “waipio look out”, on descend la route. La voie est uniquement autorisée aux voitures avec 4 roues motrices. Nous avons donc bien fait d’insister à l’aéroport pour changer la notre. Hugo s’éclate sur le chemin, c’est la jungle, on traverse des rivières. Je ne suis pas super confiante, mais tout se passe très bien.

Populu

Nous pique-niquons sur la plage puis partons voir le point de vue Populu. C’est très joli, mais il faut avoir du temps car c’est loin et il n’y pas rien d’autres à voir autour.

Sur le chemin du retour, nous faisons quelques arrêts photos et nous pouvons remarquer les observatoires du Maunea Kea au loin.

Les chutes d'eau

Aujourd’hui c’est journée chutes d’eau, avec pour commencer celle d’Akaka. Elles sont très impressionnantes, les chutes mesurent 130 mètres de haut et sont entourées d’une végétation bien verte. Facilement accessible à tous grâce à un sentier formant une boucle de 25 minutes, et passant dans la jungle, la cascade est l’un des endroits les plus visités de l’île. Heureusement pour nous que la balade est courte, car nous avons le droit à une grosse averse tropicale. Même si la pluie s’est invitée, nous trouvons l’endroit vraiment sympa.

Ensuite nous partons pour Rainbow falls, puis Pe’epe falls, ou les chutes de Peepee. Nous sommes très impressionnés par la taille d’un arbre dont les racines et branches partent dans tous les sens. Je suis tellement petite par rapport à ce gigantesque arbre.

Isaac Hale Beach Park

Nous ne pouvons pas dormir au camping Isaac Hale Beach Park réservé initialement car la route est coupée à cause du volcan. Entre les inondations sur l’île de Kauai, et l’éruption du volcan sur l’île de Big Island, nous sommes servis. Du coup, nous dormons à Punalu’u beach park en compagnie des tortues. C’est super, nous sommes les seuls résidents du camping qui restera un de mes préférés.

Nous faisons du snorkeling et sommes très surpris par le nombre impressionnant de tortues sous l’eau, un plaisir pour nos yeux.

Après une excellente nuit sous la tente, je me lève tôt afin de pouvoir photographier le lever du soleil, c’est un régal. Quelques tortues sont restées dormir sur la plage, je passe un moment en leur compagnie seule pendant que Hugo termine sa nuit.

Papakolea beach

Nous partons dans la matinée pour Papakolea beach, la fameuse plage de sable vert. Les guides touristiques déconseillent de s’y rendre en voiture mais Hugo est confiant et veut le tenter, alors let’s go, de toute façon c’est lui qui conduit.

Bon j’avoue que je n’étais pas forcement rassurée car la route est par endroit vraiment chaotique et il n’y a pas vraiment un chemin prédéfini, mais c’était super cool.

Et à l’arrivée la plage est superbe. Bon, elle est un peu petite et le sable vert, n’est pas « vraiment » vert, mais l’eau est turquoise et nous apercevons même une tortue.

Nous prenons ensuite la route du retour et nous dirigeons au camping de Ho’okena où nous resterons les 4 dernières nuits. Nous faisons un peu de snorkeling à la recherche des dauphins, mais nous ne verrons que les beaux poissons tropicaux.

Ensuite direction l’agence « bite me » à Kona afin de réserver une « pêche aux gros» et « manta night snorkel » pour le lendemain. Nous ferons un arrêt sur un point de vue où nous avons la chance de rencontrer un photographe des volcans qui nous apprend pas mal d’informations sur l’état actuel du Kilauea.

La pêche aux gros

Ce 15 mai, direction le port où nous embarquons dans un petit bateau avec 4 autres touristes, le capitaine et son matelot. Nous naviguons pendant 3h sans avoir une touche. Du coup je m’amuse un peu à jouer la pêcheuse, je me dis que ça va attirer le poisson.

Et là, une canne à pêche a attraper un poisson, nous sommes tous excités à l’idée de voir ce que nous avons pêcher. Il s’agit d’un espadon à nez court, une espèce endémique de Hawaï. Le nôtre mesure 2 mètres et pèse 20kg, c’est impressionnant.

Le capitaine le découpe sur le bateau et fait 6 énormes steaks qu’il offre à chacun de nous.

Retour au port où nous avons 3h de libre avant de repartir en mer. A 17h30, nous repartons pour voir les raies mantas en snorkeling. Ça commence doucement avec 2 raies, puis 15 minutes plus tard, le spectacle commence, 1, 2, 3, 4… on ne les compte plus, elles nous font un ballet, passent à 10 cm de nous. On est au paradis pendant 1h, ce moment restera gravé dans notre mémoire à jamais.

Snorkeling avec les raies manta

Maunea Kea

Nous avons passé une excellente nuit après notre escapade avec les raies manta. Ce matin, nous faisons du snorkeling sur la plage du camping. Les fonds marins sont jolis et il y a pas mal de courant ce qui amène quelques gros poissons. Puis nous préparons le poisson pêché la veille que nous mangeons en tacos, un délice.

L’après-midi, nous montons en voiture au Maunea Kea. C’est joli, les télescopes sont très impressionnants mais nous redescendons avant la nuit car le ciel est trop nuageux pour apercevoir les étoiles.

Ce 17 mai, une nouvelle explosion au volcan ce matin nous confirme que le parc restera bel et bien fermé pendant encore quelques semaines, tant pis pour nous. Nous partons faire du snorkeling sur la plage « 2 steps » où quelques jours auparavant un requin tigre avait été aperçu et les nageurs évacués. Dommage, car nous aurions vraiment voulu rencontrer le requin mais nous n’avons vu que les poissons habituels.

L’après-midi nous allons nous promener à Kona sur le bord de la plage où se trouvent tous les commerces, restaurants, bars…

Et voilà, nous sommes le 18 mai, c’est notre dernier réveil sous la tente, c’est la fin des vacances. Nous profitons de notre dernière matinée à la plage du camping, nous faisons une petite demi heure de snorkeling où nous voyons une toute petite tortue. Nous observons les animaux autour de la tente, dont les belettes qui sont l’emblème de Big Island.

Ensuite nous partons à l’aéroport pour embarquer sur le vol direction Honolulu.

Demain matin départ pour Shanghai.

Quel voyage inoubliable, et même si nous avons dû ajuster notre trajet suite aux inondations et au volcan, nous ne regrettons vraiment pas d’avoir fait ce choix de vacances. Nous avons vu des paysages splendides, une faune et flore magnifiques, et des gens très accueillants.